Search for content, post, videos

CONFINEMENT : conseils de 10 à …

Comme dessiner et écrire tous les jours ça m’occupe bien, je vais continuer à vous donner une idée par jour pour prendre le confinement du bon côté. Et surtout quand, comme moi, vous êtes confinés juste avec vous-même.

On n’oublie pas le conseil de base : « Quand on s’aime, on se protège. » Alors restez chez vous !

Pour lire les premiers conseils, c’est par ici.

JOUR 19 : ANTICIPER SA FLEMME

C’est déjà ce que je fais certains week-ends, je cuisine comme si j’avais des invités et je congèle pour plus tard. Franchement, faire un bourguignon ou une blanquette pour une seule personne, c’est se donner du mal pour pas grand chose. Alors quand j’ai envie d’un bon plat de grand-mères, j’achète tout en format familial et je prépare ce repas pour 4 ou 6 personnes. Comme ça j’en mange directement et le reste je le mets dans de petites barquettes au congélo.

C’est top quand un soir de grosse flemme vous savez que vous avez un bon repas de prêt. Ça marche aussi quand le soir je me fais un plateau télé et que le lendemain je n’ai pas de restes à apporter au boulot. Bon, c’est vrai que mes collègues me maudissent d’utiliser le micro-onde pendant dix minutes pour décongeler mon plat, mais c’est tellement meilleur qu’une pasta box, bien que la Xtem-box boeuf sauce au poivre …

Bon en ce moment, je fais les fonds de tiroir car je n’ai pas fait de courses depuis 3 semaines, pas d’hachi parmentier ou de lasagnes de légumes en vue, mais la pâte à pizza, la pâte à sablés aux noisettes, les risottos, les fougasses maisons se congèlent bien. Et dés que j’ai un coup de mou, hop, le repas (ou le goûter) est prêt sans effort.

JOUR 18 : DES BULLES

Ce ne sont pas des bulles de champagne que je propose mais bien un peu de lecture. Le fait de rester devant mon ordi toute la journée m’aura au moins fait découvrir quelques belles ressources. Sur les sites d’éditeurs de livres ou sur les sites des radios, on trouve plein de choses à lire ou à écouter.

Les éditions Dargaud offrent des BD à lire gratuitement en ligne.Sur un ordi c’est mieux, car sur tablette certaines, comme Black et Mortimer, nécessites de zoomer. Il y en a une dizaine, alors vous en trouverez forcement une qui vous plaira. Et si (certains de) vos collègues vous manquent, il y a le tome 1 de Dans mon open space et je vous assure que ça passera.

JOUR 17 : NETTOYER, BALAYER, ASTIQUER

C’est parti pour l’opération salle de bain !

La semaine dernière j’ai déjà vidé les siphons et vidangé ma machine. Mais là, on va aller beaucoup plus loin !  On vide entièrement sa salle de bain, tout ce qui s’y trouve part dans la pièce à vivre. On poursuit en tirant la machine à laver et en balayant derrière (en y récupérant chaussettes, culottes, bracelet et autres trouvailles poussiéreuses). Puis on lave le tiroir plein de traces de lessive et on repousse la machine à sa place.

Ensuite, on s’attaque au meuble vasque, on dégaine éponge, chiffon et brosse à dent pour le faire briquer. Puis idem pour la douche où les joints doivent briller et la paroi redevenir transparente. Il ne reste plus qu’à balayer, récurer et laver vitre et miroir.

Ça prend du temps mais quelle satisfaction ! Non mais qu’est ce qui m’arrive, j’ai utilisé le mot « satisfaction » pour parler du ménage et j’ai même utilisé une bosse à dent pour nettoyer ma robinetterie. Oh la la, ça y est, j’ai perdu l’esprit. Vite je retourne sur mon canapé et le tri et le rangement de tous les produits qui sont maintenant dans mon salon, eh bien, je le ferai demain !

JOUR 16 : OUVRIR SES OREILLES

On ouvre sa fenêtre, d’abord pour aérer, y en a besoin, mais surtout pour apprécier l’absence de bruit parasite. On écoute avec attention les bruits de sa rue, ça occupe et en plus c’est une activité relaxante. Qu’entendez-vous ?

La télé du voisin, une adolescente écoutant de la musique (surement dans sa chambre en train de chanter à tue-tête et de danser, oh qu’elle a bien raison), deux passants discutant à bonne distance (qui vous font partager leur discussion criante), une exceptionnelle voiture, … mais je suis sûre que ce que vous entendez, ce sont de jolis chants d’oiseaux. On se concentre dessus et on apprécie leur douce mélodie.

Par contre, on évite de faire comme ma collègue C. qui m’a avouée leur dire « merci » à voix haute depuis son balcon. Heu, parler aux pigeons, non, on ne le fera pas avant ses 80 ans….

JOUR 15 : TOUTOU YOUTOU

Non mais comment ils font, ça fatigue ce truc !

Heureusement que je suis seule chez moi, aucun témoin de ma débâcle. 25 minutes que ça durent les vidéos de Gym direct. Je me suis dit que les séances de danse fitness avec le coach Kevin, ça pouvait être sympa. Alors, oui, ça l’est, mais ça crève ! Des pauses plus longues, svp !

Alors, les vidéos de Mohamed, le coach sport intense, on oublie. Je vais plutôt aller vers Constant, le coach zen, c’est mieux. Mais en attendant demain, une série sur le canapé, c’est bien aussi !

JOUR 14 : VIVE LE REPLAY !

Parce que, oui, il y a des gens qui n’ont pas Netflix. Je n’utilise que 6play, MyTF1 et France.TV, je sais, je suis trop has-been !

Et, oui, je l’avoue, je regarde les téléfilms d’M6. Que se soient les romances ou les pseudo-polars, je regarde avec plaisir. Par contre, ils ont mis en ce moment certains téléfilms de Noël, mais là faut pas abuser.

J’ai découvert une belle série française Astrid et Raphaëlle, des enquêtes menées par deux femmes dont une est autiste Asperger. Franchement sympa ! Il y a aussi Un soupçon de magie, une série simple et agréable avec Catherine Bell.

Et, sans parler de replay, je vais tenter les premiers épisodes des nouvelles séries Why momen Kill et Good Girls. On verra s’ils me rendront accro à la suite qui passe … à la télé. Je sais, c’est devenu dingue de regarder un épisode par semaine !!

JOUR 13 : REPAS DE FÊTE

Ça se fête les deux semaines d’une relation, non ? Mais si, on va dire que ce sont les noces de PQ. Deux semaines qu’on se retrouve seule certes, mais on se retrouve tout court et on se découvre des qualités surprenantes. En deux semaines, je suis devenue : experte en ménage, technicienne informatique, boulangère pâtissière,  standardiste, cuisinière, home stager, et, je le redis, experte en ménage !!

Direction la cuisine, on se mitonne un bon petit plat (sans pâte ni riz) et on se prépare surtout un bon dessert. Dans le congélo, j’ai retrouvé un mont d’or, hi hi, tant pis les copains, celui-là ne sera que pour moi. Chaud avec des pommes de terres rissolées, un fondant au chocolat et, soyons fou, une tourtel twist !

JOUR 12 : UN SPA À DOMICILE

J’ouvre mon placard de la salle de bain, ou plutôt la caverne d’Ali Baba, et je fais l’inventaire de ce que j’ai. Je mets de côté les produits neufs que je suis sûre de ne jamais utiliser et les garde pour les donner à une copine à la fin du confinement. Et avec le reste,  je m’offre une heure de détente.

Playlist de musique acoustique, diffusion d’huile essentielle, peignoir, masque au charbon noir, shampoing et, truc de dingue, après-shampoing, limage des ongles, crème de contour des yeux. J’ai même essayé le soin des pieds qui nécessite de rester assise les jambes en l’air pour ne pas poser les pieds au sol pendant 15 minutes, et qu’est-ce-que quinze minutes en ce moment…

Ah oui, j’ai dit un SPA, pas une salle de torture, donc la cire on la remet direct dans le placard !

JOUR 11 : SE PLONGER DANS UN LIVRE

En ce moment c’est écran total : télétravail, replay, youtube, cours à distance,… Alors pour ne pas prendre de coup de soleil, je vous conseille la lecture.

Je suis sûre que, comme moi, vous avez une bibliothèque et que dans celle-ci lézardent des livres que vous n’avez pas lus. Eh bien, plus d’excuses, vous avez le temps au moins pour en commencer un ! Et, peut-être, qu’effectivement, vous aviez eu raison de l’acheter, ou qu’on a eu raison de vous l’offrir et qu’il va vous plaire. Peut-être allez vous le lire en une nuit ou alors, petit à petit. Et s’il ne vous inspire pas, ce n’est pas grave, on le repose et on en tente un autre. Mais une fois la bonne histoire trouvée, vous ne pourrez plus la quitter. Les heures passent plus vite avec un bon livre dans les mains.

JOUR 10 : UNE BOULANGERIE À LA MAISON

Je fais déjà pas mal de pâtisserie en temps normal parce que j’évite de manger des gâteaux industriels. Alors chaque semaine, je m’autorise un seul paquet de goûters car Milka, Kinder et Lu, c’est quand même trop bons. Mais un paquet ça part vite, n’est-ce-pas ? Donc pour le reste je cuisine moi-même madeleines, cookies, sablés bretons ou alsaciens, langues de chat, …

Autrement dit, comme on en est à la deuxième semaine de confinement, je n’ai pas de stock et il ne me reste plus qu’une seule tablette de chocolat Lindt. Je suis accro aux écrans et je rationne le chocolat, normalement c’est l’inverse !  Je ne vais pas pour autant aller en course, idem pour la boulangerie. Alors, je me retrousse les manches et je fais de la boulangerie : pâte à pizza, pain, pâte brisée et brioche !

J’ai toujours entendu ma maman et ma grand-mère dire que les brioches c’étaient compliquées à faire. C’est surtout long (3h de temps de repos et 1h de préparation et cuisson) mais, attendre que le temps passe, c’est mon activité préférée en ce moment.  Eh bien, franchement, la mienne est délicieuse. De toute façon, je suis seule et y a personne pour me contredire…

 

 Je prends soin de moi et des autres en restant chez moi !


Laissez-moi un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un *