Search for content, post, videos

Carnet de recettes

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai pour habitude d’arracher les pages des magasines ayant une recette intéressante. Les pages s’empilent ensuite un peu partout et je ne les utilise pas.

J’ai trouvé chez Hema deux cahiers 24×32 avec des pages blanches épaisses et une couverture cartonnée. Ils appellent ça des albums photos mais, pour moi, ça va devenir des carnets de recettes. J’en ai trouvé un vert-bleu pour les recettes salées (le seul que j’ai complété pour l’instant) et un rose pâle pour les recettes sucrées. JeEnregistrer

J’ai commencé par réaliser une page de garde. Un petit tour sur internet pour trouver une liste de verbes autour de la cuisine et me voilà prête à décorer la page. Si vous voulez faire pareil :

– tracer légèrement au crayon à papier des lignes horizontales régulières que vous effacerez à la fin

– Au feutre noir épais, écrire « recettes salées » sur 3 hauteurs de ligne

– choisir trois styles d’écritures (ici script, cursive et lettres bâtons en italique)

– Écrire des termes culinaires horizontalement et verticalement au gré de l’inspiration et de la place

– Lorsqu’il restait des espaces vides trop petit pour écrire un mot, j’ai dessiné des ustensiles de cuisine (en cherchant des modèles sur internet)

J’ai ensuite laissé une page vide qui me servira d’index puis j’ai numéroté les pages du carnet. Perso, je préfère numéroter uniquement les pages de droites. Avec ces cahiers, j’obtiens 37 doubles pages.

La dernière page me servira à inscrire où retrouver mes recettes préférées car on est tous d’accord pour dire que généralement on cuisine souvent les mêmes choses. Quand je suis invitée et que j’apporte le dessert, qui va savoir que la semaine précédente j’avais déjà fait ce gâteau orange/chocolat pour aller chez mes parents ?

On passe maintenant à l’étape la plus longue : retrouver les recettes éparpillées un peu partout !

J’en ai profité pour faire le tri et éliminer celles que, franchement, je ne ferai jamais. La bûche glacée de Noël à 7/8 préparations différentes, très joli mais bon soyons honnête…

Ensuite, j’ai découpé proprement les recettes rescapées. J’ai réalisé des pages thématiques en décorant avec des bandelettes de papier noir.

J’ai aussi recopié à la main des recettes qu’on m’avait envoyées par mail en n’oubliant pas d’écrire de qui elles viennent.

 

C’est un peu long à réaliser mais il faut prendre le temps et le faire en plusieurs fois. Allez ! A vos ciseaux, colle et stylos ! Et moi, je me motive pour faire celui des recettes sucrées…

 

 Bonne pause créative !


Laissez-moi un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un *